Un journal purement révolutionnaire  
     Accueil    Download    Soumettre un article
  Se connecter 4 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


Anarkhia FAQ (Questions fréquentes)
Catégorie : Principal -> Anarchism

  

Question
Qu'est que l'anarchisme ?

Réponse

 Qu'est que l'anarchisme ? 

Il existe de nombreuses théories anarchistes distinctes (voir en dessous). Différents groupes peuvent donc se définir comme anarchistes et néanmoins avoir des positions (au niveau organisationnel, économique et social) différentes, voire opposées.

Les organisations sociales actuelles étant souvent munies d'un pouvoir centralisé, le passage à l'anarchisme implique un changement radical. La plupart des anarchistes considèrent donc qu'il faut procéder à une révolution ; d'autres estiment possible une extinction progressive des pouvoirs, et ceci sans révolution. Parmi les anarchistes révolutionnaires, certains estiment que le recours aux armes peut être nécessaire pour se défendre contre un système oppressif, mais d'autres anarchistes restent des pacifistes et admettent la nécessité d'une lutte révolutionnaire mais néanmoins non-violente (grève, résistance passive, obstructionnisme, etc.).

Parmi le mouvement anarchiste, on pourra nettement distinguer :

  • l'anarchisme individualiste, qui insiste sur l'autonomie individuelle contre toute autorité.
  • l'anarchisme socialiste, qui propose une gestion collective égalitariste de la société.
  • l'anarchisme communiste, qui de l'adage « À chacun selon ses besoins, de chacun selon ses capacités » veut économiquement partir du besoin des individus, pour ensuite produire le nécessaire pour y répondre, ce qui politiquement est lié étroitement avec l'anarchisme qui part des volontés de chaque individu réel, par la liberté politique pour créer/construire la société à échelle humaine.
  • l'anarcho-syndicalisme, qui propose une méthode : le syndicalisme, couplé à l'anarchisme, comme moyen de lutte et d'accès vers une société anarchiste.
  • l'anarchisme chrétien, partisan de l'anarchisme individualiste, est essentiellement mystique et non révolutionnaire, se basant sur la « révolution personnelle ».

    Ces différentes tendances se rejoignent sur la volonté de mise en place d'une société libertaire, où la liberté politique serait la règle, c'est-à-dire qu'aucun organisme (syndical, communautaire, ou autre) ou individu n'aurait à contraindre d'autres formes politiques d'organisation.

  • Haut de page





    Temps : 0.0139 seconde(s)