Un journal purement révolutionnaire  
     Accueil    Download    Soumettre un article
  Se connecter 4 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Posté le jeudi 07 avril 2011 @ 20:33:50 by anarkorevolter
Contributed by: anarkorevolter
JusticeÀ la fin 2010, trois policiers infiltrés dans les milieux anarchistes, antifascistes et écologistes anglais ont été démasqués. Ils étaient actifs dans divers groupes et mouvements depuis 2003.

Le premier, connu sous le nom de Mark Stone (Mark Kennedy de son vrai nom) a approché le centres sociaux anglais en 2004 en y distribuant du café zapatiste depuis l’Allemagne. La même année, il s’est impliqué dans divers groupes en Irlande et a participé au Premier Mai ainsi qu’à des actions contre le G8 en Écosse et la venue de George W. Bush à Dromoland. En 2005, il a organisé le transport des activiste du réseau Dissent ! jusqu’au camp contre le G8 en Écosse. En 2006, il s’est engagé dans des groupes pour la justice climatique. Pendant cette période, ces groupes ont été particulièrement ciblé par la police.

Au niveau international, il était aussi actif dans des groupes radicaux de Berlin durant la période qui a précédé le G8 à Heligendam. Il a fait la promotion actives de violence dans le centre commercial de Berlin. Il a pris part aux émeutes autour de l’évacuation de l’Ungdomshuset à Copenhague.

Grâce aux liens tissés avec les anarchistes danois, il était bien placé pour informer sur l’engagement des activistes anglais dans les contre-manifestations aux négociations COP13 en 2009. La même année, il s’est engagé dans l’antifascisme et a encouragé les activiste anti-English Defence League à attaquer les autocars transportant les membres de la ligue en 2010. Finalement, il a participé à une rencontre de défenseurs des droits des animaux à Milan.

Aujourd’hui, il travaille dans l’espionnage privé et collabore avec une agence qui regroupe des anciens membres de la police politique anglaise. Ses activités ont filtré dans la presse en janvier 2011 suite au fiasco d’un procès contre des activistes anglais.

La seconde, Lynn Watson (véritable identité inconnue) s’est rendue à une manifestation à proximité de la fabrique d’armes nucléaires d’Aldermaston à la fin 2003. Elle a rejoint un groupe affinitaire anti-nucléaire, Trident Ploughshares, à la suite de cela. Elle participe ensuite à un entrainement non-violent (dont un des formateurs avait été accueilli avec un mandat d’arrêt dès son arrivée en ferry) et à une réunion de planning de TP.

En 2004, elle se rend à Aldermaston au Womens Peace Camp et a été très active dans la campagne d’action directe "Block the Builders." En 2005, elle déménage à Leeds et participe à des groupes d’activisme environnemental liés au centre social anarchiste, The Common Place. Elle fait partie du groupe chargé de l’organisation des campements "Camp for Climate" de 2006 à 2008.

Elle était aussi membre du collectif de médecins UK Action qui donnait des soins à la communauté d’action directe. Elle accueillait des réunions du groupe dans sa maison à Leeds et servait de contact aux médecins qui s’étaient rendu en Russie pour le G8 et connaissait donc l’adresse où ils résidaient.

Finalement, elle était membre de la Rebel Clown Army (il n’est cependant pas clair si son rôle leur a permis d’être plus efficaces)

Le troisième, Marco ou Mark Jacobs (véritable identité inconnue) a infiltré le réseau Dissent ! contre le G8 de Brighton en 2004. Soupçonné d’être un policier, il part à Cardiff où il infiltre le Cardiff Anarchist Network (CAN). Il encourage les dissensions idéologiques et personnelles au sein du CAN.

Usant de son réseau, il s’engage ensuite dans le réseau Rising Tide. Il était au centre d’une série de descentes de police et d’arrestations qui visaient des activistes pour la justice climatique, y compris une dans son propre appartement. Il était aussi engagé dans les campagnes No Border et prenait le procès-verbal des réunions nationales. Il connaissait les blocages réussis des No Borders pour empêcher les descentes de la police des frontières dans des familles.

Avec "Mark Stone", il participe en Pologne à la réunion de préparation qui précède le G8 d’Heligendam). Sur tous les anglais présents à cette réunion, il semblerait donc qu’un seul n’ait pas été un policier. Il voyage ensuite avec les activiste britanniques jusqu’en Allemagne pour s’opposer au G8 et s’engage activement dans le bloc autonome à Redelich. En 2009, il se rend à Dijon avec "Mark Stone" aux réunions de préparation de l’Anti-OTAN de Strasbourg. Il met sur pied le site web qui promeut cette action.

Il quitte précipitamment Saint Petersbourg pendant le G8, mais demeure en contact avec les activistes du CAN restés sur place.

Vers la fin de sa carrière à Cardiff, ses amis le considéraient comme suspect et le tenaient à l’écart des discussions sensibles. Ironiquement, parmi ces discussions se trouvait celle sur le Camp for Climate 2008 à laquelle participaient les deux autres policiers infiltrés.

Traduit et adapté d’ Indymedia UK

Compléments d’information sur Monitoring European Police !.

http://lereveil.ch/contrib/trois-policiers-demasques-dans-le




Liens Relatifs


Anonyme
296  

Anonyme
  Posté : 28-07-2014 14:17

BONJOUR MESDAMES ET MESSIEURS : Nous sommes les derniers survivants des boucheries des jours ambigus en 1956, victimes d’une bande de mercenaires engagés par des membres d’un comité exécutif d’un parti politique, unique et autoritaire. C’est après le retour de l’exile du père spirituel le sultan Mohamed ben Youssef que le BON DIEU le couvre de ses clémences et la liberté du royaume puis la création du premier gouvernement en 1955 ,Ils ont organisé cette bande de criminels barbare et sauvage en lui donnant le nom de l’alkayada eloulya : le haut commandement de la résistance marocaine pour déterminer les chefs et les membres des deux organisations <>..Au mois de mars 1956 le roi lance un appel à tous les réseaux et les cellules de la résistant de déposer leurs armes et les livrer au commissariat le plus proche. Cela avait facilité la tâche à ces mercenaires , comme policiers leur local est le commissariat du 7 éme arrondissement au derbe elbaladia pour commettre tranquillement les assassinats, les kidnappings, les disparitions des corps des martyrs, des emprisonnements et les tortures à la mort ?Tous ces événements étaient écrit par Zikila dans un journal de l’organisation abnaa Mohamed elkhamis à son séjour de ses transferts des prison en prison ,la prison civile de Casablanca la maison centrale de port Lyautey et la prison l’Alou de Rabat . En 2013 Cet agenda devient un livre publié par une maison d’édition en France <>son titre est<>.Tout cela est confirmé par des documents administratifs , des coupures des journaux, des photos des martyrs morts soit en pleine fonction ou qu’ils étaient assassinés par cette bande des mercenaires .Nous ne cherchons de trouver notre considération et notre honneur .Nous avions appliqué les deux conseils des deux rois Hassan deux que le très Miséricordieux le loge dans ses vastes paradis , il avait bien dit <>et il avait bien souligné <>.Sa majesté Mohamed six ,Dieu le protège et lui donne une meilleure santé avait signalé dans un escale à Agadir le15 et 16 octobre 1999 ; dans l’insigne de l’ère nouvel qu’il faudrait rendre la considération aux symboles de de la bataille nationale et à leur tête Abdelkrim Elkhattabi. C’est publié dans l’hebdomadaire Maroc hebdo international. Nous sommes des vieillards de 78 ans et nous lançons notre appel aux bureaux, Ccdh, l’Ier et au gouvernement de prêter attention à notre situation car en 1956 , nous étions des mineurs moins de 20 ans. Nous étions arrêtés à tort, nous étions opprimés, torturés brutalement, sauvagement et innocentés par un ordre obéissant et autoritaire du père spirituel le roi Mohamed ben Youssef. Notre organisation était bien créée pour combattre le colonialisme et non une bande de criminels dangereux, armés et dangereux contre l’état et le trône.

  Citation
Les Commentaires sont la propriété de leurs auteurs. Nous ne sommes pas responsables de leur contenu.


Temps : 0.0495 seconde(s)