Un journal purement révolutionnaire  
     Accueil    Download    Soumettre un article
  Se connecter 6 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Posté le vendredi 02 octobre 2009 @ 16:38:44 by blackcat
Contributed by: blackcat
CSA :: ATTENTION! LA LUTTE N'EST PAS TERMINÉE!

Pas question de laisser tomber notre garde!
Si jamais les choses ne débouchent pas...
Si jamais le proprio fait le malin...ce qu'il risque de faire
Si jamais il veut revendre le bâtiment...
Si jamais il nous met des bâtons dans les roues...

ON SERA DE LA LUTTE! ET À NOTRE FAÇON!



LE CENTRE SOCIAL AUTOGÉRÉ DE POINTE-SAINT-CHARLES

REPART DE PLUS BELLE



29 mai 19h, 2985 Saint-Patrick, occupation. 500 personnes viennent appuyer
la prise spectaculaire de l'ancienne usine Seracon sur les berges du Canal
de Lachine - terrain sur lequel un promoteur capitaliste tente de construire
deux tours de condos de 6 étages (sur cet enjeu un comité de citoyens
revendique un parc plutôt que des condos). Après 2 ans d'organisation
intense, le Centre social autogéré a finalement pied à terre! Victoire!
(Voir
http://www.centresocialautogere.org/content/squatted-social-center-opens-mon
treal et <http://www.lapointelibertaire.org/node/1014>
http://www.lapointelibertaire.org/node/1014 )



29- 30 mai, rénovations. L'usine est nettoyée, un dortoir provisoire est
aménagé, une cuisine installée, des toilettes patentées, même l'électricité
est branchée! La grande salle est prête pour le party d'ouverture.



30 mai 15h, éviction. Éviction brutale du Centre social autogéré par les
escouades tactiques (Voir compte rendu
<http://www.lapointelibertaire.org/node/989>
http://www.lapointelibertaire.org/node/989 ainsi que
http://www.centresocialautogere.org/content/montreal-autonomous-social-centr
e-brutally-evicted-police).



2 juin, Conseil d'arrondissement. Plusieurs centaines de personnes viennent
exprimer leur désaccord avec l'éviction du Centre social autogéré. Une
manifestation se déroule dehors pendant que les questions et commentaires
foisonnent dans la salle de conseil bondée. Aucun doute n'est possible -
tout le monde est en colère - les autorités publiques sont sévèrement
critiquées. (Voir compte rendu
<http://www.lapointelibertaire.org/node/1001>
http://www.lapointelibertaire.org/node/1001 )



4 juin, Taverne Magnan, session de (dés) informations sur le projet de
condos. La salle est pleine à craquer. L'énergie pétille. Le promoteur
immobilier est bombardé de commentaires contre le projet. Il quitte la tête
basse. (http://www.lapointelibertaire.org/node/1004).



1 septembre, Conseil d'arrondissement. Confirmation que le projet de condos,
dans sa forme actuelle, est retiré. Victoire temporaire! La vigilance
s'impose par ailleurs puisque les discussions se poursuivent sur un projet
modifié, qui prendrait en compte, il semblerait, les préoccupations des
habitants et habitantes du quartier. Le 22 septembre, au conseil
d'arrondissement, une demande de permis de démolition du bâtiment Séracon
est refusée. (voir http://www.lapointelibertaire.org/node/1048).



12 septembre, AG du CSA, décision prise de s'installer sur les terrains du
CN. La décision est prise de viser l'installation du Centre social autogéré
dans le Bâtiment no.7 (dit « le magasin ») sur les terrains du CN. C'est un
retour aux sources - c'est le bâtiment qu'on visait au tout début de notre
aventure - et dont la cession gratuite à la communauté est présentement en
négociations par des acteurs alliés.



15 septembre, consultations de l'OCPM sur les terrains du CN. On revendique
la cession gratuite et immédiate du bâtiment no. 7 à la communauté.



ET MAINTENANT?



Ça vous tente de participer à la prochaine étape de l'aventure du Centre
social autogéré? Vous avez des idées et des énergies? Vous voulez faire
vivre vos projets et vos rêves dans un espace cédé à la communauté?



Le bâtiment no. 7, de 100,000 pieds carrés, pourra être occupé par des
artistes, groupes communautaires ... et le Centre social autogéré (potentiel
de 20 à 25% de la surface totale). Le « comité Bâtiment no.7 » négocie
présentement la cession gratuite du bâtiment à la communauté. Le CSA est
membre de ce comité depuis le début, mais selon nos principes le CSA ne
participe pas aux négociations avec le propriétaire. Si tout va tel que
prévu, le bâtiment sera remis aux normes du Code du bâtiment aux frais du
propriétaire avant qu'on s'y installe.



ATTENTION! LA LUTTE N'EST PAS TERMINÉE!

Pas question de laisser tomber notre garde!

Si jamais les choses ne débouchent pas...

Si jamais le proprio fait le malin...ce qu'il risque de faire

Si jamais il veut revendre le bâtiment...

Si jamais il nous met des bâtons dans les roues...

ON SERA DE LA LUTTE! ET À NOTRE FAÇON!



Si vous voulez participer à cette aventure, venez à la prochaine Assemblée
générale, le 24 octobre prochain à 13h. Contactez-nous pour plus de détails
: <mailto:info@centresocialautogere.org> info@centresocialautogere.org.


Liens Relatifs




Temps : 0.0423 seconde(s)