Un journal purement révolutionnaire  
     Accueil    Download    Soumettre un article
  Se connecter 3 visiteur(s) et 0 membre(s) en ligne.


  Posté le lundi 13 juillet 2009 @ 18:33:30 by fuckedup
Contributed by: fuckedup
Impérialisme (et anti-)MNN 12 juin 2009: Il y a un an que deux grand-mères ont été attaquées brutalement par des douaniers de la CBSA à Akwasasne.  L’une d’elles est presque morte d’une crise de coeur engendrée par le traumatisme.  Nous devons essayer de prévoir la stratégie du colonialiste.



Ces forces corporatrices ont récemment attaqué nos frères dans la forêt boréale amazonienne.  Des hélicoptères ont surplombé la région, les ont tiré et bombardés, massacrant plus d’une centaine d’autochtones non-armés qui vivent encore dans la foret boréale, coupés de la vie moderne, vivant comme leurs ancêtres ont toujours vécu.  Ayant comme seules armes des lances, ils-elles n’étaient pas menaçant-e-s. Leurs corps ont été emportés et le sang à rapidement été nettoyé. 

Ici, le plan c’est de fabriquer des situations où les Mohawks sont faussement perçus comme étant des indisciplinés ou des terroristes.  Le premier ministre, Stephen Harper, veut déclarer qu’il n’a aucun choix sinon celui de prendre contrôle de nos « réserves », de nous mettre sous la gestion d’un tiers parti, d’exproprier nos communautés et les remettre entre les mains de ses alliés corporatistes.  Des milliards de dollars en biens immobiliers seraient versés aux alliés politiques.  Akwasasne serait remis à des étrangers comme lieu de vacances, pour y construire des casinos, des condos; bref, créant un terrain de jeu pour l’élite.  L’île de Cornwall deviendrait une partie de la super-autoroute NAFTA.  Nous serions enlevés.  Un Américain pourrait venir au Canada sans avoir à passer par un poste de contrôle à la frontière.  Kahnawake ferait alors partie de Montréal et les Six Nations, des municipalités environnantes.  Harper a tout ça à faire avant d’être foutu en dehors de son bureau à la prochaine élection.

À six heures quarante-cinq ce matin, la PPO (Police Provinciale de l’Ontario) s’est pointée au pont Skyway que les Mohawks de Tyendinaga n’avaient jamais bloqué.  Ils-elles avaient simplement ralenti le trafic, distribuant de l’information afin de supporter les Mohawks d’Akwasasne.  C’est la PPO et la police Mohawk du conseil de bande qui l’ont fermé et qui ont interdit au public l’accès au pont.  Une brigade de 150 à 200 policiers est venue et a pratiquement massacré les gens de notre communauté.  Il y avait du sang partout, qui fut rapidement lavé par la PPO, utilisant des boyaux d’arrosage afin d’immédiatement laver à grande eau toute trace d’évidence. 

Le Shiprider Agreement a été signé le 26 mai 2009 par le Canada et les États-Unis dans le but d’intensifier l’Union Nord-Américaine ainsi que la loi martiale.  Tout renforcement de la loi, service de renseignement, armée et patrouille à la frontière se trouvent sous le pentagone.  La GRC et les gardes côtiers CNS peuvent entrer par l’une ou l’autre des voies navigables, particulièrement par les Grands lacs et le fleuve St-Laurent, qui est sur territoire Haudenosaunee.  Évidemment, Harper a renoncé à la souveraineté de la colonie du Canada sans l’approbation du parlement. Ces décisions exécutives ne sont jamais passées par le parlement ou le congrès parce qu’ils disent que c’est pour poursuivre des terroristes et des criminels.

NORAD (North American Air Defense) couvre un espace aérien. Shiprider couvre l’aspect naval.  L’intégration de la terre n’est pas encore signée. 

Les forces combinées peuvent venir attaquer les Mohawks avec l’excuse de combattre le terrorisme.  Pendant la deuxième guerre mondiale, les Nazis utilisaient la même tactique pour envahir la Pologne.  Les soldats allemands déguisés en soldats polonais ont fait exploser les chemins de fer en Allemagne.  Cela justifia que les Allemands attaquent la Pologne.  Les fachos État-Uniens sont en train de faire la même chose.

Le premier juin 2009, les gardiens de la frontière canadienne étaient censés commencer à porter des fusils.  Ils savaient bien en avance que les Mohawks résisteraient.  Les États-Unis et le Canada ont bloqué les ponts qui mènent à la section d’Akwasasne qui se trouve sur Cornwall Island. 

Nous n’avons d’autre choix que de voyager en bateau pour reconduire nos enfants à l’école, aller au travail et faire des activités familiales normales.  Ce n’est qu’une question de temps avant que les gardes côtiers commencent à nous arrêter et à nous emmener dans des centres de détention environnants.  Aucun procès, pas d’habeas corpus, nous n’aurons aucun droits légaux, pareil à Guantanamo.  C’est la loi martiale qui règne puisque l’armée est impliquée. 

Quelle sera la menace que les États-Unis et le Canada feront pour excuser, légitimer leur invasion?  Les hélicoptères de l’armée des États-Unis ont surplombé le bureau de MNN (Mohawks Nation News).  Hier, ils ont suivi une femme jusqu’au palais de justice de Cornwall. 

C’est Northcom qui coordonne ça sous la tutelle de US Homeland Security situé à Peterson Airforce au Colorado.  Les États-Unis ont pris la juridiction illégale de l’île de la Tortue afin de lancer leur domination militaire sur le monde.  Le Canada est central à  cause de ses ressources telles les minéraux, le pétrole, l’uranium, les matières brutes et l’eau.

Le Canada a accepté les méthodes États-uniennes d’immigration, ses lois anti-terroristes, l’état policier, les politiques racistes, le profilage ethnique et les arrestations arbitraires des activistes anti-guerre.

La sécurité publique du Canada fait partie de la US Homeland Security. La police civile, les structures judiciaires et de services de renseignements et la militarisation des corps et agences gouvernementaux du Canada et des États-Unis sont intégrés sous l’autorité du Pentagone.  Des bases militaires américaines peuvent être construites au Canada. 

Big Brother Data Base est mené par Homeland Security, le FBI et le CIA.  Ils ont accès à des informations confidentielles telles les dossiers médicaux et d’impôts, les numéros de cartes de crédit, les informations bancaires éducationnelles, d’emploi, de voyage, d’usage d’Internet, de courrier électronique, du téléphone et du fax.

 Les alertes code rouge d’une municipalité canadienne peuvent amener les troupes américaines ou les forces spéciales sous l’autorité de NorthCom.  L’épidémie de grippe a atteint le niveau d’alerte, même s’il ne semble pas y avoir eu beaucoup de victimes.  CBC a rapporté que les Autochtones du Nord qui ne voyagent pas meurent de cette épidémie.  La police et l’armée se préparent à intervenir. 

Des compagnies canadiennes supportent l’initiative état-unienne.  Ils veulent des contrats lucratifs de multi-millions de dollars pour la reconstruction de guerre.  La Canadian Defense Industries Association promeut ça.  La plupart des fabricants d’armes canadiennes sont affiliées aux conglomérats de la défense état-unienne.  Les gros contrats sont attendus par General Dynamics, Bell Helicopter/Extron, General Motors Defence, CAE, Bombardier, le groupe SNC Lavalin et autres. 

Le but des économies de guerres comme le Canada, les États-Unis, L’UE et le Mexique est l’intégration complète du marché, de la finance et de l’investissement sous le contrôle des seigneurs corporatifs de guerre des états-unis.

Harper a désespérément besoin de nous pousser en dehors du chemin pendant qu’il est au pouvoir.  Il veut que ses supporteurs des multinationales violent notre terre.  Le traité de Jay 1794 ne peut pas être annulé à moins d’une menace terroriste.  Ils ont créé un mythe.  Pour quelque raison, un petit groupe de femmes, d’enfants et de grand-mères est une menace urgente!

Les gardiens de la frontière du CBSA sont tellement traumatisés qu’ils ont même interrogé un bébé de 18 mois comme si il/elle était une menace terroriste!




Liens Relatifs




Temps : 0.0473 seconde(s)